• Relaxation
  • Bien être
  • Harmonie
  • Prévention
  • Confiance en soi
  • Lâcher prise
  • Performances
  • Concentration
  • Sommeil
  • Equilibre

Quelques indications pour l'Hiver 2015 2016

08
01

Quelques indications pour l'Hiver

L’hiver, les nuits sont plus longues que les jours. Comme les animaux, nous devrions avoir la possibilité de prendre nos quartiers d’hiver, d’hiberner… alors que nous nous levons avant le soleil, pour nous coucher bien après lui. Si l’on observe la nature, tout est calme, au repos. Les arbres sont nus, après la chute des feuilles de l’automne, la sève a reflué. L’eau de l’hiver est une eau qui s’infiltre. Le froid descend sur terre, envahissant tout : c’est la période de la neige, de la glace, de la grêle, du givre… l’eau se fige sur place… le froid durcit : « il nous glace les os ». Durant les trois mois de l’hiver, nous devrions vivre reclus. L’eau gèle, la terre se fend, on s’abstient de travailler dehors, on se couche tôt, se lève tard, pas avant le jour ; on se tient enfouis avec l’idée de rester chez soi sans envie de sortir, on fuit le droit, on recherche la tiédeur. Ralentissons le rythme chaque fois que possible, en soirée, le week-end… installons-nous au coin du feu avec une boisson chaude, un bon livre ou de la musique douce… relaxons-nous, lâchons-prise…

L’Hiver est relié au Rein, à la Vessie, à l’oreille et à l’audition. En médecine chinoise, le Rein inclut les glandes surrénales, l’appareil génital et aussi les os, la moelle osseuse, la moelle épinière et le cerveau, ainsi que les cheveux. L’émotion reliée au Rein est la peur, les phobies, la frayeur, la panique, la terreur, le désespoir quand cette énergie s’épuise. De façon positive, le Rein est rattaché à l’instinct de conservation, à la témérité (surmonter ses peurs).

L’alimentation de l’Hiver doit stimuler l’organe Rein, dont la saveur dominante est le salé (modérément). Les aliments particulièrement adaptés sont les légumineuses (lentilles, haricots sec, pois secs, pois chiches, soja). Les céréales qui sont « réchauffantes » sont le sarrasin, le sésame, le seigle et l’avoine. En viandes, les chinois privilégient le canard et le porc et les poissons et crustacés, huîtres et aussi bien sûr les algues. A privilégier également tous les légumes racines : carottes, navets, céleri, topinambours, panais, rutabagas et tous les choux. En fruits, la châtagine, les pignons de pin, la noix. Et comme condiments, la cannelle, la cardamome, le curry, le paprika, le gingembre, la sauce soja. En boissons, tout simplement un verre d’eau chaude au lever, après les repas et au coucher… ou un thé de Noël aux épices, à la cannelle. Les cuissons seront plus longues : à l’étouffée, les plats en potée, les potages aux légumes…